Lean digital : un accélérateur pour l'excellence opérationnelle

Des entreprises performantes ont obtenu des résultats exceptionnels en intégrant le Lean Management au centre de leur transformation. En parallèle, le potentiel des technologies numériques s’est largement étendu. 

Cependant, sur leurs voies digitales, nous observons deux types d'entreprises Lean: 

  • Soit, les entreprises réalisent une augmentation radicale de la performance de 50% ou plus, 
  • Soit, elles restent bloquées dans des initiatives en silos, les efforts manquent de coordination et le succès n'est jamais atteint. 

Cet article porte sur l’adoption du Lean digital dans les entreprises en expliquant comment il développe leurs capacités Lean grâce à l'intégration de briques technologiques dans les flux de valeur.

Contexte : excellence Lean traditionnelle et essor du digital 

Actuellement, la nécessité de changement et d'innovation est si élevée que la valeur réside de plus en plus dans l’obtention d’informations pertinentes en temps réel. Pour que votre entreprise reste à la pointe du progrès, il faut beaucoup d'efforts ciblés et d'expérience en matière de gestion du changement. Les entreprises qui adoptent les tendances de la transformation numérique bouleversent leur secteur d'activité en devenant des acteurs rapides, flexibles et compétitifs. Elles apportent des changements par le biais d’initiatives de numérisation à très haut rythme. Les environnements de travail passent à un niveau supérieur d'automatisation et de connectivité, où tout maillon de la chaîne de valeur peut immédiatement renvoyer des informations pertinentes sur la performance et l'efficacité. 

Les entreprises Lean développent leurs capacités et leurs processus en permanence. La culture d’amélioration continue leur permet d'aligner les activités de manière flexible en respectant la stratégie commerciale. En conséquence, elles atteignent des niveaux de performance relativement élevés par rapport à leurs concurrents. Une étude dans le secteur automobile a classé le cycle de vie d’une production Lean en trois phases : exploitation, exploration et excellence. L’analyse de la corrélation avec le niveau de productivité a identifié une croissance des performances allant jusqu'à 8 % pendant la phase d'exploitation. Cette croissance diminue au fur et à mesure que les performances s'améliorent et tend à se stabiliser autour de 1 % dans la phase d'excellence. L’adoption du Lean digital permet à ces entreprises d’atteindre un taux de croissance des performances de 120%.

Principe du Lean

Les technologies digitales ont le potentiel d'apporter une amélioration supplémentaire dans toutes les phases. Les principales tendances dans tous les secteurs, allant  de l'industrie lourde aux services en passant par les soins de santé et le Food & Beverage, confirment qu'il est aujourd'hui obligatoire de mettre en œuvre une transformation Lean digitale si une entreprise veut tenir la concurrence à distance. Les entreprises qui parviennent à s'appuyer sur les principes de la gestion Lean tout en tirant profit du potentiel digital créent un changement radical de la performance Lean traditionnelle en apportant de nouvelles propositions de valeur.

Les fondements Lean des organisations qui réussissent 

Même des décennies après la publication de « The Machine That Changed the World », de nombreux parcours Lean échouent encore. Les entreprises se concentrent souvent sur les outils plutôt que sur la philosophie, et sur l'élimination des déchets plutôt que sur la valeur perçue par le client. Des améliorations incrémentales décevantes et la « fatigue Lean» en sont les principaux symptômes.

L'intégration des principes Lean dans la transformation digitale permet de simplifier radicalement le processus et d'identifier les leviers les plus efficaces. Nous reprenons brièvement les trois éléments fondamentaux du Lean. 

Leadership et culture 

Que ce soit dans la routine quotidienne ou en période de changement, le leadership et la distinction des rôles constituent la pierre angulaire d'une collaboration efficace. Des attentes clairement formulées, issues de la vision de la direction générale et fondées sur une compréhension inter-fonctionnelle, contribuent à rendre la gestion et la délégation efficaces. Cet état d'esprit se nourrit de la culture d'amélioration continue. 

Objectifs et gestion des performances 

L'amélioration continue et la transformation commencent par la fixation d'objectifs clairs. Ces objectifs doivent être conçus à la fois verticalement (hiérarchie organisationnelle) et horizontalement (orientation du flux de valeur de bout en bout). La gestion des performances garantit l'efficacité des mesures grâce à une orientation claire vers le flux de valeur sans gaspillage. 

Plateformes KAIZEN 

Le Lean n'est pas seulement une question de méthodes et d'outils, mais il s'agit d'adresser le bon problème au bon groupe d'employés avec une approche de résolution spécifique. L'amélioration continue constitue donc un moyen durable de développer les employés. Les plateformes d'amélioration KAIZEN, qu'elles soient destinées à des problèmes d'amélioration autonomes au sein d'une unité organisationnelle définie, ou à des problèmes inter-fonctionnels et intersites, doivent être conçues de manière intégrée, et non additionnelle. 

Passer du Lean au Lean digital 

Des améliorations significatives des performances sont la conséquence de l'intégration de technologies éprouvées dans le flux de valeur. En général, il est difficile de savoir par où commencer le cheminement vers l’adoption du Lean digital et comment hiérarchiser les efforts et les ressources d'une entreprise pour obtenir des résultats tangibles. En effet, choisir parmi la pléthore des options offertes est un véritable défi.

Lecture recommandée :

Utiliser trop de logiciels tue la productivité de votre entreprise

C’est quoi le Lean digital? 

Le Lean se concentre sur l'élimination des déchets tout en maximisant la valeur perçue par le client. Le Lean digital se définit par la capacité à soutenir efficacement les activités d'amélioration des processus grâce à l'utilisation d'outils digitaux. Il accélère l'identification et l'atténuation des déchets plus rapidement que les méthodes traditionnelles du Lean en fournissant des informations ciblées et détaillées directement à ceux qui peuvent réduire les déchets. Il s'agit notamment d'un groupe de mécanismes qui augmentent l'exécution opérationnelle en termes de vitesse et de précision, ainsi que de flexibilité dans l'espace et le temps. 

En outre, il permet d’améliorer la prise de décision grâce à une visibilité globale, au feedback, à l'engagement et à la prévention. De plus, cela activera un cercle vertueux permettant d'augmenter la génération de données de manière continue et créer un environnement optimal pour un changement durable. Enfin, le lean digital offre la possibilité de cibler les composantes cachées du gaspillage, telles que l'asymétrie et la latence de l'information, qui passent souvent inaperçues et qui, cumulées, entraînent une augmentation des coûts de soutien et une réduction de l'efficacité et de la production, ce qui a un impact tangible sur les résultats.

La transformation Lean digital est l'approche de Kostango pour aider les entreprises à définir et à mettre en œuvre des agendas numériques Lean avec des initiatives visant à éliminer les déchets de leurs processus, de leurs produits et de leurs services, afin d'améliorer radicalement l'expérience de leurs écosystèmes d'utilisateurs.

" Avec Kostango, nous avons réduit de 30% le nombre de non-conformités. La mise en œuvre de l'amélioration continue et la gestion de projet facilite la collaboration des équipes et la réalisation des actions est drastiquement accélérée ! "

Nicolas BOCLET - GYPASS Nicolas BOCLET - Directeur de Production


Comment réussir la conduite du changement ? 

La plupart des entreprises peinent à trouver la bonne approche pour saisir efficacement les avantages de cette promesse numérique. Les trois questions clés suivantes définissent un cadre permettant de libérer le potentiel du digital pour créer de la valeur et accroître les performances. 

Comment simplifier la chaîne de valeur traditionnelle ? 

Le plein potentiel de digitalisation de la chaîne de valeur découle d'une approche de conception numérique en deux étapes, basée sur deux questions clés : 

1. Quelles étapes du processus physique peuvent être automatisées? Les limites de performance traditionnelles inhérentes à la conception du flux de valeur sont surmontées par l'utilisation de technologies matures. Une fois qu'une étape du processus est automatisée (par exemple, en automatisant le suivi de la production), les effets en amont et en aval doivent être reconsidérés. Cette procédure est répétée pour l'ensemble de la chaîne de valeur. 

2. Quelles sont les étapes restantes du processus non physique qui peuvent être numérisées ? Il s’agit de remanier le traitement de l'information, en particulier les tâches manuelles en utilisant des technologies de soutien. 

Quelles briques technologiques utiliser pour créer une nouvelle valeur ? 

Tirer profit du digital efficacement dans une organisation nécessite de combiner une connaissance approfondie des technologies et l'identification d'applications fonctionnelles spécifiques. Chaque entreprise doit donc configurer son propre ensemble de briques technologiques en fonction de ses caractéristiques organisationnelles et de ses priorités. Cette classification vous aidera à faire le lien entre vos besoins opérationnels et la brique technologique correspondante. L'ensemble des éléments constitutifs propres à l'entreprise découle des exigences de son flux de valeur et nécessite une compréhension approfondie de chaque technologie. Les éléments constitutifs sont interdépendants et nécessitent donc une conception holistique et intégrée. Elle s’applique à l'ensemble de l'organisation et la réalisation de résultats impressionnants 

Quels pièges éviter ? 

Les entreprises qui se contentent d'introduire des gadgets technologiques, sans considérer le flux de valeur de manière globale, courent le risque d'échouer. La numérisation peut toujours avoir lieu, mais uniquement en silos, ce qui signifie que ces entreprises auront du mal à exploiter pleinement leur puissance digitale. Il sera judicieux de prendre en considération ces éléments : 

  • La numérisation des processus dont la qualité (des données) est médiocre risque d'aggraver les lacunes existantes.
  • L'application locale, spécifique au lieu de travail, de gadgets technologiques conduit rarement à une simplification radicale et globale au niveau de l'entreprise. 
  • Les technologies qui, à première vue, semblent facilement applicables, peuvent manquer de maturité, ce qui entraîne des frustrations des collaborateurs. 
  • Le déploiement de trop de systèmes spécialistes non connectés disperse les données et rend difficile le pilotage de la performance. La simplification radicale nécessite une approche holistique de la transformation des flux de valeur. 

Développer une capacité Lean digital pour créer un avantage concurrentiel 

La capacité à digitaliser efficacement le flux de valeur d'une organisation est, sans conteste, une source d'avantage concurrentiel durable et à long terme. L'identification et l'intégration de la technologie numérique la plus appropriée dans le flux de valeur nécessitent une compréhension approfondie de tous les processus métier connexes, ainsi qu'une bonne connaissance des technologies et de leur maturité relative. 

Analogiquement au principe du Lean Management, le développement des capacités Lean digitales et l'instauration de l'état d'esprit requis dans l'ensemble de l'organisation restent une question de direction. Plus vite les collaborateurs et dirigeants adopteront cet état d'esprit, plus profondément les efforts de numérisation modifieront les performances. Pour réussir la transformation, les entreprises peuvent procéder ainsi : 

  1. Définir une vision claire du Lean digital : en cascade, de la direction générale aux opérateurs. Cette vision doit inclure un objectif défensif qui augmente le niveau de compétitivité dans l'arène commerciale et, en même temps, un objectif offensif (perturbateur) qui change les « règles du jeu ». 
  2. Définir un plan d'exécution réalisable qui tienne compte des capacités disponibles en matière de :
  • Talent interne, non seulement en termes de compétences mais aussi de motivation 
  • Disponibilité de la technologie et son évolutivité 
  • Qualité des données disponibles dans l'entreprise pour soutenir la mise en œuvre et permettre la croissance des capacités de l'application.

Cas d’utilisation Lean digital

Un cas d'utilisation Lean peut être considéré comme un ensemble de scénarios possibles associés à un objectif spécifique, il : 

  • Organise les exigences fonctionnelles du logiciel 
  • Modélise les objectifs des interactions avec le niveau le plus bas de perte d'information 
  • Enregistre les chemins des événements déclencheurs aux objectifs 
  • Décrit un flux principal d'événements (également appelé plan d'action de base), et éventuellement d'autres flux, appelés flux d'événements exceptionnels.

En se basant sur l’étude de cas réels, Kostango identifie 5 phases clés pour réussir à déployer une stratégie Lean digital. 

Stratégie lean digital

Avantages escomptés d’une stratégie Lean digital

Dans tout environnement opérationnel, les décisions des collaborateurs ont un impact sur la performance des processus (par exemple, la fabrication, la maintenance, les processus logistiques). Si les informations fournies sont en temps réel et pertinentes, l'efficacité des mesures augmente considérablement. Les données en temps réel sur la performance du processus peuvent même être traitées par inférence statistique pour identifier les corrélations qui induisent aux sources de gaspillage et les éliminer. 

Le Lean digital améliore les principes Lean pour rendre leur application plus puissante. Alors que les systèmes d'enregistrement, tels que les ERPs, rendent souvent compte des opérations dans la mesure où elles ont un impact sur les finances de l'entreprise et de l'usine, les systèmes d'innovation Lean digital produisent des informations détaillées sur tous les aspects d'un processus. Cela permet non seulement de réaliser les principes Lean, mais aussi d'augmenter l'impact des outils Lean de base, tels que le kanban. En outre, la disponibilité accrue des données à haute fréquence issues des technologies de l'industrie 4.0, associée à une puissance de traitement croissante, a donné lieu à de nouvelles analyses et à de nouvelles perspectives qui étaient pratiquement impossibles il y a plusieurs années.

Comment le lean digital améliore le lean traditionnel

Conclusion

Le Lean digital est, sans doute, la voie de l'avenir. Et il est en grande partie présent aujourd'hui. Si vous avez hésité à exploiter ses nombreux avantages de peur que le coût et la complexité ne produisent pas le ROI, ou que la numérisation évolue si rapidement que le risque de faire les mauvais choix est grand, parlez-nous-en. Nous avons aidé des entreprises dans de nombreux secteurs à faire entrer leurs plateformes et processus traditionnels de production Lean dans l'ère digitale, avec des résultats impressionnants. Grâce à ses vertus d’abstraction et d’extensibilité, notre méthodologie s’adapte soigneusement aux besoins de votre entreprise. 

Boostez vos Opérations avec une plateforme unique

Renseignez votre email professionnel ci-dessous pour demander une démonstration de Kostango la plateforme low-code dédiée aux Opérations.

Merci! Votre demande à bien été prise en compte, nous reviendrons vers vous très vite.
Oops! Le format n'est pas valide, merci de réessayer.